Couchage Sac De D'adidas Le Wtf Manteau Mode — iTkuOXZP
Couchage Sac De D'adidas Le Wtf Manteau Mode — iTkuOXZP

Dans la section Culture

Quand les fans dictent le ton sur nos écrans
Aide aux médias: Ottawa ouvert à des changements
Le Festif en cinq temps
Lulu Wang, le besoin d’être écoutée
Le Festif, ou l’art de renouveler le défi
Couchage Sac De D'adidas Le Wtf Manteau Mode — iTkuOXZP
Notre choix ce soir
Le piano athlétique d’Olga Kern
«Jouer n’est pas qu’un jeu»: attendre, mode d’emploi
Le D'origine Adidas Avant Dos Titre Bordeaux Détails Br4790 Serviette Originals Sac À Sur Afficher Classique zqVpUSMG
Vous avez lu 1 des 4 articles gratuits ce mois-ci.

Créez-vous un compte pour consulter 3 articles gratuits de plus par mois.

?Déjà abonné? Connectez-vous.

Couchage Sac De D'adidas Le Wtf Manteau Mode — iTkuOXZP

Le monde de la création bouillonne à Montréal. En prédire les aboutissements reste périlleux. Voici donc un portrait fort incomplet de tout ce qui nous attend et va nous surprendre en ce début d'hiver.

Tout ne peut être prédit. Les créateurs ont parfois du retard, les subventions arrivent à la dernière minute, une idée inattendue fuse. Voilà ce monde grouillant et stimulant de la création. Contentons-nous donc de ne cerner que ce qu'il y a de plus «officiel» en ce début de saison pour mieux nous laisser aller à la dérive des événements au hasard des jours pour trouver, au détour d'un inconnu sentier, une manifestation inespérée.

À tout seigneur tout honneur, la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) de Walter Boudreau se doit de figurer en tête, ne serait-ce que par sa notoriété et le fait qu'elle reste le plus ancien organisme encore actif à défendre et à promouvoir la création musicale. On l'a dit ailleurs, elle collabore avec l'Opéra de Montréal pour la présentation du Viol de Lucrèce, de Britten. Il y a cependant plus.

Tout d'abord, les 24 et 25 janvier prochains, le quatuor de saxophones Quasar nous invite à un mélange spécial. À l'espace chorégraphique Jean-Pierre Perreault, on pourra entendre — voire participer à — quatre créations où le saxophone dialoguera avec les technologies numériques. Les auteurs sont Louis Dufort, Michel Frigon, Monique Jean et Julien Roy (ordre alphabétique oblige, comme toujours).

Surtout, ce qu'on attend avec impatience, c'est l'aboutissement de ce que la SMCQ tisse depuis longtemps avec moult partenaires, à savoir la première biennale qui s'appelle Montréal/Nouvelle Musique (MNM — et ce n'est pas une friandise). En collaboration avec l'OSM et la faculté de musique de l'université McGill, ainsi qu'avec la Chaîne culturelle de Radio-Canada, entre autres, il y aura, du 1er au 11 mars, une grosse vingtaine de concerts. Au programme, une cinquantaine d'oeuvres, plein de créations, des ateliers, des répétitions publiques, des classes de maîtreÉ Le menu est riche et à suivre.

Il y a aussi le Nouvel Ensemble moderne (NEM) de Lorraine Vaillancourt. Au moment où vous lirez ces lignes, le NEM sera en plein événement Mahler. Reste donc à signaler, dans les activités de cet ensemble, l'hommage qu'il fera à Claude Vivier, un des compositeurs les plus originaux et les plus extraordinaires de la musique québécoise, le 2 avril à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, et un autre hommage à Iannis Xenakis. Dans ce programme, présenté à la salle Claude-Champagne, on pourra également entendre des créations de Jean Lesage et de Michel Longtin.

Et il existe aussi une formation qui se démène corps et âme pour la jeune création, les jeunes interprètes et les nouvelles avenues. Il s'agit de l'Ensemble contemporain de Montréal (ECM), dirigé par Véronique Lacroix. S'il y a une manifestation à suivre, c'est le Concours national des jeunes compositeurs de CBC/Radio-Canada. Ce concert présentera les oeuvres des finalistes et une pièce d'Ana Sokolovic. Il s'inscrit lui aussi dans le cadre du festival MNM et se tiendra le 9 mars à la salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau.France Pas 2019 De Maillot Foot Cher lJc3TFKu1

Il ne faut pas oublier ce qu'il y a de plus vivant: la frange. Le Théâtre la Chapelle et l'ACREQ (Association pour la recherche et la création électroacoustique du Québec) — qui présente la majorité de ses manifestations à l'Usine C — réservent des surprises qu'on saisira au quotidien, en gardant l'oeil ouvert. Et il y a aussi la treizième édition de cette sorte de festival acousmatique baptisé Rien à voir. Elle se tiendra cette fois au Musée d'art contemporain de Montréal (MACM). Toujours la même formule: une causerie-conférence, un concert au cours duquel l'invité fait jouer (sonorise en fait) des oeuvres de son choix, puis une dernière partie de soirée où le compositeur choisi fait jouer de ses propres oeuvres.

Cette année, les quatre acousmaticiens retenus sont François Donato, Alistair MacDonald, Stéphane Roy et Åke Parmerurd. Dans le noir, l'oreille risque de découvrir bien de la lumière. Et pour le reste — il y en a plein! —, il nous faudra demeurer vigilants pour ne rien manquer, ce résumé étant vraiment succinct devant la foison qui s'annonce.

Couchage Sac De D'adidas Le Wtf Manteau Mode — iTkuOXZP